7 trucs pratiques pour optimiser vos emailings et générer de la demande

Partagez l'article sur les réseaux sociaux

Plusieurs études démontrent que pour trouver des clients, l’email marketing est 40 fois plus efficace que les réseaux sociaux.                                                        En effet, 94% des internautes consultent leurs emails tous les jours. Mais ils font un rapide coup d’œil à l’expéditeur et à l’objet puis le mettent très souvent à la poubelle. Pourquoi ? Car ils ne se sentent pas concernés. D’où l’importance de connaître les clés de la réussite et notamment 7 trucs pratiques pour optimiser vos emailings et générer de la demande.

Règle n°1 : Ciblez efficacement

Pour un internaute, un message non désiré ou inadapté à ses attentes est perçu comme du spam. Il est donc important de bien segmenter vos contacts, de connaître leurs centres d’intérêt et de bien cibler les messages, tout en leur permettant d’interagir avec vous.

Règle n°2 : Mettez un expéditeur connu

Il faut établir une relation de confiance avec le(s) destinataire(s). L’expéditeur doit donc apparaître clairement pour être reconnu. Plusieurs possibilités s’ouvrent à vous :

– Utilisez le nom de votre société ou de la marque pour une reconnaissance directe.

– Utilisez le nom du commercial qui sera reconnu directement par le client et l’incitera à ouvrir l’email.

– Utilisez un prénom masculin en plus du nom de votre société si vous ciblez les femmes et vice versa.

Règle n°3 : Choisissez toujours un objet pertinent, court et personnalisé

Mettez en valeur l’intérêt de votre message : le destinataire doit connaître avant même d’ouvrir l’email la valeur ajoutée qu’il a d’être le destinataire de votre message. L’objet doit être incitatif et non informatif pour attirer la curiosité du contact. L’objet doit être court pour être visible d’un seul coup. Un objet de plus de 70 caractères ne sera pas entièrement lisible par l’internaute dans son système de messagerie. N’utilisez pas de mots connotés ou familiers tels que gratuit, cash, argent… car ces mots sont souvent barrés par les filtres anti spam. Evitez aussi l’utilisation excessive des ponctuations, des caractères spéciaux, des caractères accentués et des majuscules.

Règle n°4 : Ayez un contenu de qualité et personnalisé

Créez un message de qualité qui correspond aux attentes de votre cible et un message de qualité lisible, qui respecte les spécificités HTML de l’email marketing. Utilisez des couleurs, mais surtout des contrastes de couleurs.

Règle n°5 : Proposez une valeur ajoutée

Afin de générer de la demande, il faut que vous proposiez une valeur ajoutée telle qu’un livre blanc, une étude, une fiche produit, … que l’internaute pourra télécharger après avoir validé un formulaire. Le formulaire de réponse sera inclus dans votre landing page et nous vous recommandons fortement de la « prépopuler » (30% de réponses en plus). Le formulaire devra avoir un entête clair et être court. Il est recommandé en plus de traiter rapidement en télémarketing les contacts qui se sont déclarés.

Règle n°6 : Envoyez vos emails marketing le bon jour et à la bonne heure

En BtoB, il est important que votre message arrive à un moment où le destinataire est disponible et à l’écoute. Il faut donc éviter les moments de la semaine où vos contacts cibles sont le moins disponibles: ouverture de la messagerie, déjeuner, veille de WE, vacances, jours de repos, heures des réunions commerciales…

Il faut aussi éviter d’envoyer des emails marketing trop rapprochés les uns des autres car l’internaute risque de se lasser et de se désabonner.

Règle n°7 : Testez avant d’envoyer

Testez la dérivabilité, l’efficacité de vos campagnes emails, le rendu visuel des messages, le formulaire, la download page, l’email de service… Testez surtout sur différents navigateurs et sur différents supports (PC, tablette, smartphone).

Maintenant, c’est à vous de jouer !

Pour en savoir plus sur l’email marketing BtoB, vous pouvez contacter Jean-Pierre Flauraud par mail jpflauraud@adelanto.fr ou par téléphone au 01 78 15 33 80

«   »